IMG EPCI CC Lyons Andelle Page 1

Dans le cadre de sa mission de diffusion de l’information, l’ORS-CREAI publie des fiches synthétiques à l’échelle des Établissements public de coopération intercommunale, des départements et de la région.

L’ORS-CREAI met à disposition des acteurs du territoire une sélection des principaux indicateurs socio-démographiques, sanitaires et d’offre de soins à l’échelle des EPCI et des départements. Pour chacun des indicateurs sélectionnés, vous pourrez retrouver la donnée calculée à l’échelle de la Région et de la France métropolitaine à des fins de comparaison. Ainsi près de 50 indicateurs sont compilés.

 

Réalisation

ORS-CREAI Normandie

 

Date de publication

Septembre 2022

 

Pour accéder aux fiches

 

 

SyntheseML

 

L’ORS-CREAI Normandie publie un zoom sur l’enquête santé en mission locale.

 Cette enquête fait le point sur l’état de santé des jeunes inscrits en Mission Locale en Normandie. De nombreuses thématiques y sont abordées comme la santé, l’alimentation, les consommations de produits psychoactifs, la qualité de vie et le suicide. L’enquête Mission Locale a débuté en 2018 et arrive au terme de son premier quinquennat en 2022. Les données des 4 premières années ont été analysées individuellement et de manière regroupée. Cette synthèse a pour but de résumer les résultats de ces analyses et d’apporter un éclairage sur les éventuelles évolutions.

 

Réalisation

ORS-CREAI Normandie

 

Date de publication

Juillet 2022

  

Pour accéder à la publication

Pour retrouver le rapport complet de la dernière année d’enquête

 

 

InseeFlash Chomage2022

 

L’Insee publie un nouveau numéro de sa collection Insee Flash Normandie consacré au chômage au premier trimestre 2022.

Ainsi, « Au 1er trimestre 2022, le taux de chômage reste stable à 6,9 % en Normandie (7,1 % en France métropolitaine). Sur un an, il recule un peu plus en Normandie (- 0,9 point) qu’au niveau national (- 0,8 point).

Entre le 1er trimestre 2021 et le 1er trimestre 2022, l’ensemble des départements normands bénéficie de cette baisse qui va de – 0,8 point dans la Manche et l’Orne à – 1,1 point dans le Calvados. L’évolution est également favorable quelles que soient les zones d’emploi de la région, et se situe entre – 0,5 point (Alençon et Dreux) et – 1,9 point (La Vallée de la Bresle – Vimeu). »

 

Réalisation

Insee

 

Date de publication

Juillet 2022

  

Pour accéder aux travaux

 

 

Insee noecobjoncturejuillet2022

 

L’Insee publie un nouveau numéro de sa collection note de conjoncture régionale consacré à l’activité économique et la consommation des ménages.

Ainsi, « Malgré le contexte géopolitique et une inflation croissante, l’activité économique et la consommation des ménages sont restées à un niveau élevé au cours du 1er trimestre 2022. Le mois d’avril 2022 marque toutefois un ralentissement de l’activité. En dehors de l’industrie, la croissance de l’activité au 1er trimestre concerne tous les secteurs. Dans l’hôtellerie et la restauration, la situation s’améliore au cours du trimestre. Si les mises en chantier de logements stagnent, les autorisations de construire repartent à la hausse. L’emploi salarié progresse aussi très légèrement, notamment dans les services, et cela malgré un recul de l’intérim. Après une forte baisse le trimestre précédent, le taux de chômage reste à un bas niveau et le nombre de demandeurs d’emploi continue de reculer. Si les créations d’entreprises progressent à nouveau, les défaillances sont en augmentation ce trimestre après plus de deux ans de baisse continue. »

 

Réalisation

Insee

 

Date de publication

Juillet 2022

  

Pour accéder aux travaux

 

 

EmploisNucléaires InseeAnalyse

 

L’Insee publie un nouveau numéro de sa collection Insee Analyses Normandie consacré à l’emploi généré par l’activité des centrales nucléaires.

Ainsi, « Avec trois centrales nucléaires sur son littoral et le premier réacteur de nouvelle génération devant être mis en service en France, l’activité nucléaire d’Électricité de France (EDF) est bien représentée en Normandie. Cette activité emploie directement 3 900 salariés. Les commandes passées par les centrales normandes génèrent 2 200 emplois indirects chez leurs principaux fournisseurs et sous-traitants, la moitié de ces emplois étant concentrée dans une vingtaine d’établissements. Un quart de ces emplois indirects sont localisés en Normandie, le plus souvent à proximité des centrales. Les activités d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques sont les plus concernées par l’activité des centrales normandes (un emploi indirect sur cinq). Dans ces activités, les fournisseurs sont le plus souvent localisés en dehors de la région. Celles de réparation et d’installation de machines, ou de travaux de construction font surtout appel à des fournisseurs locaux. Les salariés des centrales sont souvent jeunes, très qualifiés et avec des rémunérations élevées. Les 11 300 personnes composant les ménages de ces salariés résident presque exclusivement en Seine-Maritime et dans la Manche.»

 

Réalisation

Insee

 

Date de publication

Juillet 2022

  

Pour accéder aux travaux